555, rue collard, C. P. 2157
ALMA (QUÉBEC) G8B 5W1
T. 418 668-6635  F. 418 668-3263
INFO@LANGAGEPLUS.COM

HEURES D'OUVERTURE Menu

HEURES D'OUVERTURE

Mardi au samedi : 12 h à 16 h 30

Dimanche : 13 h à 16 h 
Également sur rendez-vous.


[La galerie sera fermée du 21 au 27 décembre et du 30 décembre au 4 janvier.]


Programmations antérieures

La Terre en apnée
La Terre en apnée
Philippe BOISSONNET + Daniel CORBEIL + Isabelle HAYEUR + Les Déchaînés
30 mai au 31 août 2014
Vernissage le vendredi 30 mai 17 h

Description

L'événement La Terre en apnée regroupe cinq expositions proposant une réflexion sur la relation qu'entretient l'humain avec son environnement. Les œuvres de Philippe Boissonnet, Daniel Corbeil, Isabelle Hayeur et du collectif d'art communautaire militant Les Déchaînés permettent de s’interroger au sujet de l’équilibre écologique à préserver et vous présentent un point de vue sur cette réalité.


Notre perception de la Terre n’est pas étrangère à ce que les satellites et la science offrent comme vision du monde. L’artiste Philippe Boissonnet utilise dans ses installations les images véhiculées par le logiciel Google Earth ainsi que l’holographie, la vidéo et la photographie. Ses œuvres invitent le public à regarder la planète bleue, à la fois en tant qu’observateurs et acteurs essentiels à son devenir.


Puisque l’ère industrielle est dévastatrice pour l’environnement, qu’est-il possible de faire maintenant? L’équilibre écologique tant recherché est partie prenante des œuvres de Daniel Corbeil. Il suggère ici une piste de solution : une tour d’habitations autosuffisante. Sous l’emblème de l’art, l’artiste expose la vision d’une nouvelle cité utopique où la vie urbaine cultive la nature comme un bien précieux et indispensable.


L’un de ces éléments naturels est l’eau, à l’origine de toute vie sur Terre, aussi essentielle que l’oxygène. La vidéo Flow d’Isabelle Hayeur révèle le parcours de l’eau, par des vues subaquatiques et terrestres, afin d’en capter toute la réalité. Sans aucun commentaire, l’artiste ouvre le débat de l’or bleu en montrant l’état des faits : sa nécessité pour l’économie, le plaisir et la vie.


L’art introduit des constats et des visions d’avenir; dans La Terre en apnée, ces artistes prennent part aux débats qui animent notre société et notre planète. Puisque l’avenir de notre Terre se décide chaque jour par nos gestes de consommation, pourquoi ne pas les accompagner dans leurs démarches? Soyons responsables!


- Jocelyne Fortin, commissaire et directrice de Langage Plus


Dossier de presse PDF