555, rue collard, C. P. 2157
ALMA (QUÉBEC) G8B 5W1
T. 418 668-6635  F. 418 668-3263
INFO@LANGAGEPLUS.COM

HEURES D'OUVERTURE Menu

HEURES D'OUVERTURE

Mardi au samedi : 12 h à 16 h 30

Dimanche : 13 h à 16 h 
Également sur rendez-vous.


[La galerie sera fermée du 21 au 27 décembre et du 30 décembre au 4 janvier.]

Adoland
Adoland
Caroline HAYEUR (Montréal)
7 avril au 28 mai 2017
Vernissage le vendredi 7 avril 17 h

Description



adoland web



L’exposition Adoland est un portrait contemporain à la lisière du documentaire et de la photographie plasticienne ayant pour terrain la chambre d’adolescent. Sans chercher la scène décalée ou l’image-choc, Caroline Hayeur a activé un va-et-vient dans le temps en s’intéressant à des adolescences ordinaires, actuelles ou passées, et vécues par plus d’une trentaine de modèles.  Au fil de sa tournée à travers le Québec, la série s’enrichit par de nouvelles prises de vue locales qui provoquent une rencontre directe avec la communauté.

On n’échappe pas au cliché des chambres d’enfants ou d’adolescents : débordements, accumulations, désordres en tous genres pour mieux marquer son territoire. Qualifiée d’anthropologie visuelle, cette série photographique poursuit une recherche axée sur le corps social, la question générationnelle et la définition de soi.

Effectuée de 2011 à 2014, l’exposition Adoland a été soutenue par le Conseil des arts et des lettres du Québec.


 


 


The exhibition Adoland is a contemporary portrait that straddles the border between documentary and art photography as it explores the bedrooms of teenagers. Without looking for outlandish scenes or shocking images, Caroline Hayeur went back and forth in time, examining ordinary adolescence past and present, as experienced through more than 30 examples. As it travels around Quebec, the series is enriched by local photographs, with direct input from the community.

Clichés associated with the bedrooms of children or teens are unavoidable:  excess, clutter and messes of all kinds to better establish their territory.  As an exercise in visual anthropology, this photo series explores a social entity, the generational question and self-definition.

Compiled between 2011 and 2014, the exhibition Adoland received support by the Conseil des arts et des lettres du Québec.

 

Télécharger le PDF du texte en salle : download2 lp 


Photos de l'album : Mariane Tremblay