555, rue collard, C. P. 2157
ALMA (QUÉBEC) G8B 5W1
T. 418 668-6635  F. 418 668-3263
INFO@LANGAGEPLUS.COM

HEURES D'OUVERTURE Menu

HEURES D'OUVERTURE

Mardi au samedi : 12 h à 16 h 30

Dimanche : 13 h à 16 h 
Également sur rendez-vous.


[La galerie sera fermée du 21 au 27 décembre et du 30 décembre au 4 janvier.]

L'arbre qui cachait la forêt
L'arbre qui cachait la forêt
Sébastien Gouju
4 novembre 17 h au 12 novembre 2010
Vernissage le jeudi 4 novembre 17 h
Période de résidence: 7 octobre au 11 novembre 2010

Description

Sébastien Gouju s’intéresse à la perception du réel et à la subjectivité comme s’il s’agissait d’un jeu où les images se juxtaposent telles des formes ponctuant l’espace. Sa recherche n’est pas d’ordre narratif comme son choix d’images pourrait le laisser présager. L’artiste est plutôt captivé par le langage formel qui anime ses œuvres, soit l’équilibre de la composition, les pleins, les vides, les formes, les surfaces et la couleur. Ces œuvres évoquent l’histoire de l’art à la façon d’un copier/coller rappelant l’époque moderniste et dadaïste, toutefois ses références à la nature transmettent une sorte d’image idéale, presque romantique ou bucolique, parfois près de l’enfance.

 

Dans son exposition L’arbre qui cachait la forêt, l’artiste montre des dessins et des sculptures teintés d’humour. Gouju cherche ainsi à interroger les perceptions visuelles et sensorielles en faisant appel à la mémoire qui emmagasine constamment des images de la naissance à la mort. Cette hyperactivité du cerveau, qui caractérise notre ère de l’image, soulève la question de savoir si les humains perçoivent les choses comme elles sont vraiment ou s’ils les interprètent selon des critères propres à leur époque. Cette recherche de Sébastien Gouju est présentée dans le cadre de la Semaine citoyenne à la galerie espace.ca du collège d’Alma, puisque Langage Plus amorce ses travaux de rénovation jusqu’au printemps 2011.

 

 

Projet réalisé dans le cadre du programme Résidences croisées Alsace, France / Lac-Saint-Jean, Québec de l’Agence culturelle d’Alsace / FRAC Alsace et de Langage Plus, en collaboration avec le Centre SAGAMIE, Alma, le Centre Européen d’Actions Artistiques Contemporaines (CEAAC), Strasbourg et l’Office franco-québécois pour la jeunesse. Ce programme est aussi soutenu – au Québec par la Ville d’Alma, ainsi que par le ministère de la Culture et des Communications du Québec, direction des affaires internationales et des relations intergouvernementales et la Délégation générale du Québec à Paris – en France par le ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Alsace, de la Région Alsace.