Langage Plus

P’eau douce
P’eau douce
Marc Dulude
2 octobre au 27 octobre 2004

Description

Artiste québécois en résidence à Strasbourg, Marc Dulude propose le projet P’eau douce. S’inspirant d’un sac en plastique rempli d’eau accroché à une branche d’arbre, l’artiste décide de recréer cette poche d’eau, mais cette fois sur une toile, de tendre une peau, tel un tanneur, pour y façonner en hauteur un bas-relief. Marc Dulude construit donc, sur le quai Finkwiller, près du pont Saint-Thomas, à Strasbourg, une membrane qui lui permet de déposer un fluide qui forgera grâce à son poids des formes se modifiant au gré du vent et des vibrations qu’il occasionne. Installée dans un lieu public de façon à interloquer les passants intrigués, l’œuvre tactile a suscité des gestes spontanés chez ces derniers, insufflant ainsi l’envie du jeu. La possibilité d’un moment d’échange, de plaisir et de convivialité s’est offerte aux observateurs, devenus participants.

Photos