Résidences croisées Alsace, France / Saguenay Lac-Saint-Jean, Québec

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDF

En 2003, une entente de partenariat avec l’Agence culturelle d’Alsace, le FRAC Alsace, et Langage Plus se concrétise par la fondation d’un programme de Résidences croisées entre l’Alsace et le Saguenay Lac-Saint-Jean. Les premières résidences entre Alma et Strasbourg ont lieu en 2004 et sont orientées par des préoccupations touchant :

  • l’environnement, l’écologie, le jardin
  • les parcours, les itinéraires, les cartographies
  • l’identité culturelle régionale, le lien social et culturel
  • le nomadisme, les actions urbaines.

La sélection des artistes s’effectue en deux phases, d’abord dans le pays d’origine, puis dans le pays hôte. Ce programme privilégie les artistes de moins de 35 ans qui souhaitent effectuer une première résidence à l’étranger et pour lesquels l’édition d’une première publication sera un outil de promotion essentiel. L’objectif est de contribuer à la reconnaissance de l’artiste et à sa professionnalisation, en proposant une expérience de recherche, de création, de diffusion et de promotion à l’étranger. La résidence est aussi une occasion d’élargir son réseau de contacts et le rayonnement de sa recherche.

Deux artistes québécois et deux artistes français profitent annuellement d’une résidence d’un mois à Strasbourg ou à Alma. La diffusion du travail réalisé, soit par un événement en atelier ou en galerie, est très appréciée par les artistes et le public. La publication d’un catalogue monographique couleur offre l’avantage de témoigner, de prolonger et de pérenniser l’expérience au-delà de la résidence. Sa conception est dirigée par l’artiste avec l’aide d’un comité de publication formé de spécialistes, afin d’être étroitement liée au travail artistique et aux besoins particuliers de l’artiste en termes de promotion.

Le programme des Résidences croisées Alsace, France / Saguenay Lac-Saint-Jean, Québec de l’Agence culturelle d’Alsace / FRAC Alsace et de Langage Plus est soutenu – au Québec par une entente de développement artistique et culturel avec la Ville d’Alma, ainsi que par le ministère de la Culture et des Communications du Québec, direction des affaires internationales et des relations intergouvernementales et la Délégation générale du Québec à Paris –, en France par le ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Alsace, de la Région Alsace.

Le programme profite également d’une collaboration avec l’Office franco-québécois pour la jeunesse pour la logistique des déplacements outre-mer (vol aérien, accueil le premier jour dans le pays hôte). Le Centre Européen d’Actions Artistiques Contemporaines (CEAAC) est aussi un fidèle collaborateur en offrant aux artistes québécois un atelier et un studio à Strasbourg pour un mois, tandis qu’à Alma, les artistes français peuvent profiter d’une expertise en art numérique grand format au Centre SAGAMIE, soit 3 à 5 jours de création avec aide technique et allocation de production.

De 2004 à 2009, vingt-deux artistes ont participé à ce projet. Ces échanges promeuvent et encouragent la réalisation d’une première recherche et diffusion au Québec et en France, ce qui constitue pour plusieurs un tremplin pour la scène internationale et l’avantage d’une première publication monographique couleur.