Barbara Claus, Urne pour un jaune de chrome

Aux confins du monde

Barbara CLAUS (Montréal/Wentworth-Nord)

Exposition

Du 11 septembre 2020 au 15 novembre 2020

Toutes les salles

L’acte de création peut-il encore être un acte de résistance ? Peut-on s’engager activement à ne pas produire d’objets de consommation, tout en questionnant ce monde trouble, en donnant du sens à la vie, la mort et l’art ? Comment répondre à une sensibilité extrême aux choses, sinon en filtrant les événements qui nous entourent pour le transcender poétiquement.

Ici, maintenant, Barbara Claus réfléchit à la notion de frontière, de survie, de précarité migratoire, de l’accès à l’eau, autant qu’à la vulnérabilité de l’artiste explorant le processus créateur in situ et ses imprévisibilités.

Investissant toutes les salles d’exposition, elle invite le public à s’y déplacer en présence de micro-interventions perceptuelles, tels des lieux imaginaires, car elle s’inquiète du mouvement des corps en confinement, après l’après aussi. Elle se demande comment penser l’art dans son essentialité, par ces actions inscrites Aux confins du monde qui, espère-t-elle, induiront du sens, de l’émotion, des interrogations…

 


 

Can the act of creation still be an act of resistance? Can one actively commit to not produce consumer objects, while questioning this troubled world, giving meaning to life, death and art? How does one respond to an extreme sensitivity to things if not by filtering the events that surround us in order to transcend it poetically?

Here, now, Barbara Claus reflects on the idea of borders, survival, the precarity of migration and the access to water, and on the vulnerability of the artist exploring the creative process in situ and its unforeseeables.

Filling all the galleries, she invites viewers to move among perceptual micro-interventions, like imaginary places, because she is concerned about the movement of bodies in confinement, as well as afterward. She considers how to think of art in its essentiality, through the actions presented in Aux confins du monde, which, she hopes, will lead to meaning, emotion and questioning.

Posted in